Les politiques du grand âge sont réinterrogées sur leur financement comme sur leur gouvernance. La création de la 5e branche de la sécurité sociale, dédiée à la prise en charge de l’autonomie des personnes âgées et handicapées, répond-elle à ce double défi ? L’Institut Chiffres & Citoyenneté participe au débat.

Alors que se profile un projet de loi sur la prise en charge de l’autonomie des personnes âgées et des personnes en situation de handicap, l’Institut Chiffres & Citoyenneté a réuni, lors d’une table ronde le 15 mars 2021, les décideurs et experts des politiques du grand âge et de l’autonomie.

Ouverte par Marie-Anne Montchamp, présidente de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), la table ronde a permis de confronter les points de vue sur les constats, enjeux et perspectives de ces politiques publiques. Les débats, animés par Michel Taube, directeur de L’Opinion Internationale, réunissaient Marc Bourquin, directeur de la Stratégie de la Fédération hospitalière de France (FHF), le professeur Gilles Berrut, gériatre, fondateur du Gérontopôle des Pays de la Loire, Pierre Mayeur, directeur général de l’Organisme commun des institutions de rente et de prévoyance (OCIRP), Nadia Frontigny, ancienne élue territoriale présidente d’un CCAS, experte en silver économie.

Des intervenants extérieurs tels qu’Olivier Collas, ancien vice-président de la CNAF, André Masson, économiste du vieillissement, le professeur Dominique Somme, gériatre professeur à la faculté de médecine de l’université Rennes 1 et chef du service de médecine gériatrique au CHU de Rennes, Nathalie Pontasse, directrice générale adjointe “Solidarité” au Conseil départemental de la Sarthe, vice présidente de l’ANDASS, et Jérôme Pigniez,  président de On-Médio, fondateur des Trophées de la silver économie.

Visionner la table ronde (intégralité) :

Visionner les vidéos des intervenants sur youtube :