Europe : pour un discours présidentiel devant le Parlement

OPINION INTERNATIONALE – L’absence de données ethniques favorise tous les amalgames et les manipulations de l’opinion. Il faut les autoriser pour apaiser la démocratie.

La séquence des élections présidentielles et législatives se termine enfin. Au moment où s’ouvre aujourd’hui la négociation avec la Grande-Bretagne sur le Brexit et que le Conseil européen se tient à Bruxelles en fin de semaine.

 

Lire la suite sur l’Opinion internationale